Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Deux mois dans le Queyras Juillet & Août 2020

Cet été, j’ai pu travailler dans le Queyras pour deux mois pour un centre de vacances en tant qu’accompagnatrice en montagne. Après avoir ingéré des connaissances sur l’histoire du Queyras, un beau Queyras authentique, lumineux, sauvage, paysan, j’ai pris encore plus de plaisir à le parcourir et le faire découvrir.

Vue sur le Rochebrune depuis la crête des Glaisettes

Queyras, pays d’agriculteurs et de montagnards inatteignable comporte plusieurs vallées avec chacune ses spécificités. C’est et cela reste un lieu de passage vers l’Italie et la plaine du Pô. Cette région a aussi un des Escartons qui vient de « répartir » où les habitants s’organisaient eux-mêmes pour les constructions communes, les impôts,  la vie en société avec des représentants élus directement. Peut-être que cette histoire spéciale met en lumière les paysages, les habitants d’aujourd’hui, en tout cas le Queyras vole le cœur de beaucoup de personnes.

Le Queyras vous accueille entre paysages de calcaires, de schiste, mélézin et pinèdes, lacs d’altitude, linaigrettes, sommets taillés par le vent, le temps et l’eau. On ne se lasse pas des vues à 360 vers les écrins, le Mont Blanc, les sommets suisses, le Viso, du ciel bleu, des rencontres surprenantes avec les lagopèdes, bouquetins, marmottes, vautours, aigles et faucons. On ne se lasse jamais du Queyras.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :